eglantine.jpgLa saison dernière, Eglantine Eméyé nous révélait à travers un documentaire son quotidien de maman. Comme beaucoup, son reportage consacré au handicap m'avait profondément émue. Lorsque je la regardais dans son émission "Allo Ruffo"  sur France 5, j'étais loin de m'imaginer ce qu'elle vivait hors caméra.

 

Dans " Mon fils, un si long combat", la journaliste évoquait son quotidien et celui de son fils Samy. Un combat de tous les jours pour faire face à la souffrance, à l'indifférence et parfois au mépris des autorités.

Dès le lendemain, j'étais allée sur son site et j'avais effectué un petit don. Au passage j'avais proposé un soutien sophrologique aux familles. Eglantine Eméyé avait pris le temps de me répondre en personne. Elle était contente de voir l'impact de ce documentaire sur la vie des gens et lsur es mentalités.

 

Quelques mois plus tard, où en sont les choses pour son association "Un pas vers la vie" ? Ce matin dans ma boite mail, un courrier avec plusieurs vidéos. Parmi elle, une vidéo de 8 minutes dans laquelle on découvre ce que l'association a pu mettre en place pour aider les familles et les enfants.

 

De l'aide à domicile en passant par la création d'une structure adapatée aux plus grands, avec des thérapeutes et des professionels qualifiés, les dons ont permis d'aider concrètement de nombreuses familles.Cette année, certains enfants ont réussi à faire du vélo, sont devenus propres, pendant que d'autres ont appris à compter. Grâce à vous aussi, à tous ceux qui ont participé, des parents ont trouvé un soutient psychologique et financier. Et comme le dit cette maman " Un petit pas, un petit pas, marche à après marche, y aller doucement, mais du moment qu'on va vers la vie".

 

 


 


 

 

Retour à l'accueil