C'est décidé j'arrête le sucre !

C'est terrible ! J'adore le sucre et ce, depuis mon enfance. Dans les gâteaux, les bonbons, le chocolat, sur des fraises. J'ai beaucoup de mal à faire sans. Malheureusement, le sucre appelle le sucre et de simple gourmandise il se transforme vite en addiction.

Me sentant très fatiguée, ayant pris quelques kilos, j'ai donc décidé de reprendre mes bonnes habitudes alimentaires, prodiguées par ma diététicienne, il y a un an. A l'époque j'avais plus de 6 kilos à perdre. IL a suffi de quelques conseils alimentaires pour y parvenir.

Déménagement dans le sud ouest oblige, une vie plus sédentaire, un peu de stress et en un an j'ai repris 2 kilos. Rien de grave, sauf pour mon nouveau maillot.

Donc j'ai décidé de prendre les choses en main. Et la première étape est donc la suppression du sucre. Donc plus de produits transformés en premier lieu. Exit les goûters, sauf prendre un fruit et terminé le chocolat au lait, qui est illico presto remplacé par du 90 %.

Preuve que le sucre est vraiment néfaste pour notre santé, il suffit d'observer les symptômes de manque, provoqué par son élimination : migraine, nervosité, coup de pompe. Mais rassurez-vous, ces symptômes disparaissent vite.

Pour bien faire selon le siteTop Sante, il ne faudrait pas consommer plus de 6 morceaux de sucre par jour et trois pour les enfants. Or le sucre se cache partout. Les conséquences sont parfois désastreuses. Car outre le poids, le diabète, le sucre a une incidence sur nos organes. Sur le cerveau, il favorise la neuro-inflammation de l'hippocampe qui provoque la perte de mémoire. Sur le coeur, une surconsommation de sucre, augmenterait de 30% le risque d'avoir une pression artérielle élevée. Les dents je n'en parle pas et sur le poids, il favorise la production d'insuline qui entraine le stockage du glucose dans les cellules. Si en plus vous ne faites pas de sport, le sucre n'est pas éliminé et il se transforme en matière grasse.

Même si les débuts sont difficiles, je suis plus que convaincue des bienfaits d'un régime sans sucre. Lors de mon premier essai, mes migraines chroniques avaient complètement disparues. Si tout n'est peut-être pas une conséquence de l'absence de sucre, en tout cas son éviction, associé à un rééquilibrage alimentaire a fait le reste.

Ceci dit, j'aimerais bien ne pas être seule dans l'aventure....donc si vous souhaitez m'accompagner c'est avec plaisir. Pour montrer que je ne suis pas une extrémiste, dans ce recadrage alimentaire, les récrés sont autorisées une fois par semaine.

Retour à l'accueil